Archives de l’auteur : 25

ALTERNATIBA Collectif ROOSEVELT 25

Le Collectif Roosevelt de Besançon a participé activement à la réussite d’Alternatiba Besançon  le weekle prix à payer & Margin callStop au déreglement climatiqueALTERNATIBA BESANCON AFFICHESTAND COLLECTOF ROOSEVELT Madame DUFAY, Messieurs Gugel, Férreol-end du 17 et 18 octobre . Plus de 10000 personnes ont traversé la manifestation !stand Collectif ROOSEVELT Madame CHOBLETcollectif Roosevelt 25 promenade Granvelle
Beau succès de notre stand , rencontres et échanges conviviaux avec de nombreux citoyens et même quelques grands élus qui ont tenu à nous saluer !
Plus de 200 personnes ont assisté aux projections et débats animés brillamment par Guy Flury sur le thème de la régulation de la finance .
Le Prix à payer de Harold  Crooks et Margin Call de J.C Chandor , deux films riches et forts programmés en partenariat avec le cinéma des 2 Scenes , ont suscité de nombreuses questions . Guy, qui avait répondu gentiment à notre invitation, a su répondre avec clarté et spontanéité  et démonter les mécanismes financiers et bancaires souvent opaques pour le grand public .
Merci à lui et aux copains volontaires qui se sont relayés durant les deux jours et ont ainsi permis cette belle mobilisation

On a reparlé du temps de travail !

IMG_2713 IMG_2714

 

Nous étions 200 le 23 janvier au Petit-Kursaal à Besançon pour reparler de la réduction du temps de travail avec :

  • Barbara Romagnan, députée de Besançon,  rapporteure de la commission d’enquête sur les 35 heures organisatrice de la soirée,
  • Margareta Steinrücke coordinatrice de l’initiative allemande « réduire le temps de travail maintenant » d’ATTAC Allemagne
  • et Denis Clerc, économiste, fondateur d’Alternatives économiques

 

Barbara Romagnan, à partir des conclusions de son rapport, a rappelé que « les 35 heures » ont permis :

  • la plus grande création d’emplois depuis quarante  ans
  • une réduction du chômage que l’on n’a plus connue depuis,
  • un équilibre  des comptes sociaux ,
  • une dynamique dans la négociation sans équivalent depuis les lois Auroux
  • une amélioration de la vie de nombre de salariés ,
  • et enfin une partielle résorption des inégalités entre hommes et femmes .

Le bénéfice du bilan doit être nuancé en particulier à l’hôpital et pour les cadres…

Margareta Steinrücke qui a rappelé la situation particulière du travail en Allemagne plaide pour une une revendication européenne de « 30 heures pour tous ! »

Denis Clerc a ouvert la réflexion sur les formes que pourraient prendre la poursuite du mouvement progressif de réduction du temps de travail.

Le débat sous forme de questions-réponses avec le public, animé par Marcel Ferreol du Collectif Roosevelt 25 a permis de constater que si il y a unanimité sur l’objectif, les modalités à mettre en œuvre pour atteindre l’objectif ne font pas l’unanimité…

C’est l’intérêt du débat citoyen qui a ouvert quelques pistes…

La soirée appréciée par l’ensemble des participants s’est terminée par le pot de l’amitié.
Merci à Barbara, à Denis Clerc et en particulier à Margareta Steinrücke venue en train du nord de l’Allemagne ! Un peu d’Europe citoyenne ça fait du bien .

Le Collectif Roosevelt de Besançon

 

L’Est Républicain s’est également entretenu avec Margaret Steinrücke pour l’occasion :

Capture d’écran 2015-01-30 à 6.34.38 PM