Archives de catégorie : Non classé

[21 novembre] Chômage-Stress-Précarité : et si on partageait autrement le travail ?

 
La France compte 6,5 millions d’inscrits à pôle emploi, 2,8 millions de plus qu’en 2008! Le chômage de masse mine notre société.

Même si l’activité a légèrement repris depuis 2015, avec la crise écologique qui s’aggrave, la révolution numérique et la robotisation à venir, les perspectives de croissance et de développement resteront limitées .

Alors? Comment faire reculer rapidement le chômage sans creuser les inégalités entre riches et pauvres, entre hommes et femmes?

Et si on partageait autrement le travail?
Si on travaillait moins pour travailler tous?
Comment avancer dans cette direction?

Pour réfléchir ensemble à ces interrogations, six mouvements et associations bisontines* vous invitent à la réunion-débat le:

Lundi 21 novembre
à 20h au Grand Kursaal à Besancon
avec :

  • Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques, à l’initiative du manifeste signé par 150 personnalités
  • Gerard Valenduc, professeur à l’Université de Louvain-la-Neuve ( Belgique) , chaire Travail-Université
  • Barbara Romagnan, députée, rapporteure de la commission parlementaire sur le bilan des 35 heures

*Collectif Roosevelt 25, association EPI, Observatoire social diocésain, ACO , Attac Besançon, Les Amis de la vie

21-novembre

STOP à la dérive des banques et de la finance

036e469a72ac291cc05010b6a6580159.1Le groupe Banques-finance du collectif Roosevelt publie aux Editions de l’Atelier un petit livre d’intervention à 5€, pédagogique et clair, que nous vous invitons tous à lire et à faire connaitre autour de vous.

Ce livre sera disponible en librairie à partir du 13 mai.
Demandez-le à votre libraire, faites lui commander s’il ne l’a pas… et faites le lire autour de vous.
 


Présentation du livre

Depuis les années 1980, la croyance selon laquelle le marché serait à lui seul capable de régler les problèmes de la société a envahi la finance puis les banques et enfin l’ensemble de l’économie. L’application de cette  idéologie néolibérale est la cause profonde de la crise qui secoue les économies occidentales depuis 2008. Avec un cynisme sans limites, cette finance décomplexée dicte maintenant sa loi aux États alors que c’est pour venir à son secours qu’ils se sont endettés. 
Pour lutter contre ce fléau dévastateur que constitue la finance moderne, il faut la  démystifier et montrer que ses pratiques ne sont ni fatales ni trop obscures pour être comprises par tous. C’est pourquoi l’approche proposée dans ce livre se veut d’abord pédagogique et respectueuse des lecteurs : Qu’est-ce que la banque ? Qu’est-ce que la monnaie ? Comment les banques créent l’essentiel de la monnaie ? 
De façon simple, claire et illustrée  par des exemples, il est répondu à ces questions ainsi qu’à bien d’autres. Il est alors facile de comprendre le déclenchement de la crise puis d’exposer des solutions politiques claires : pourquoi faut-il scinder les banques ? Pourquoi et comment faut-il leur interdire de spéculer pour leur propre compte ? Pourquoi et comment faut-il surveiller les banques ? 


Avec Stephane Hessel, les membres du collectif Roosevelt se sont indignés puis engagés. Il convient maintenant de se mobiliser autour de propositions claires pour rétablir une société juste et viable, tel est l’objet de ce petit livre. 
 
Les auteurs : 
Claude Simon, professeur émérite à l’ESCP Europe.
En collaboration avec Guy Flury,  ancien commissaire aux comptes d’établissements financiers et Michel Crinetz, ancien commissaire contrôleur des assurances.

SOIRÉE – DÉBAT Même sans croissance, il y a des solutions !

SOIRÉE – DÉBAT Même sans croissance, il y a des solutions !
20 JANVIER 2014 – 20 HEURES GRAND KURSAAL – BESANCON Pierre LARROUTUROU, économiste fondateur du Collectif ROOSEVELT 2012 et Bruno GACCIO, scénariste et ex-auteur des Guignols de l’Info, présenteront les propositions du Collectif Roosevelt 2012 pour sortir de la crise. La parole circulera largement dans la salle…

A l’instar du Président FD Roosevelt qui, dès sa prise de fonction en 1933, prit des mesures fortes et immédiates afin de sortir son pays, les USA, d’une profonde crise économique, nous affirmons à notre tour, avec les 110 000 signataires du manifeste « Roosevelt 2012 », que nous pouvons sortir de la crise. Comment ? 5 millions de chômeurs, 9 millions de pauvres ne sont pas une fatalité !
C’est à nous, les citoyens, de dire dans quelle société nous voulons vivre : société d’injustice, de démesure et de morosité durable ou société d’équilibre et de convivialité ? A nous de choisir, à nous d’agir, d’impulser une dynamique. « Chacun de nous peut changer le monde. Même s’il n’a aucun pouvoir, même s’il n’a pas la moindre importance », écrivait Vaclav Havel lors de la chute du Mur de Berlin. www.collectif-roosevelt.fr Contacts locaux :

ferreol.marcel@orange.fr et gugelyves@gmail.com